Système de surveillance des approches maritimes de Djibouti

RSS

En 2002, Avon communications répond à un appel d’offre émanant de la Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense (DCSD) pour l’installation d’un radar de veille surface au sémaphore de Ras Bir situé à l’ouvert du golfe de Tadjourah dans le cadre de la sécurisation des approches maritimes de la république de Djibouti. Cette demande fait écho au risque croissant d’actes terroristes à l’encontre des troupes françaises basées sur le territoire.

  Sémaphore de Moulouleh

Cette opération sera le début d’une décennie de coopération avec la Marine Nationale Djiboutienne (MND) au travers de la coopération militaire Française. En effet, après Ras Bir, en 2006 puis en 2009 deux autres sémaphores, dotés d’un radar et d’un système AIS, sont construits sur l’île de Maskali, pour la protection directe du Port Autonome International de Djibouti (PAID) et ses nouvelles installations (terminal pétrolier et à conteneurs de Doraleh), et Moulouleh situé à l’ouvert du détroit hautement stratégique de Bab el Mandeb. 

Sémaphore de l'île de Maskali

 

En parallèle, Avon communications a développé et installé, à partir de 2006, sur place, un système de récupération des données radar et AIS des sémaphores pour les fusionner et les visualiser au centre de commandement situé à Djibouti. Ce système supporté par le réseau Faisceau Hertzien (FH) en place fonctionne depuis en permanence. Une nouvelle version de ce système sera implantée fin 2014 pour permettre un échange d’informations plus souple entre le centre de commandement et les trois sémaphores. En 2014 également, Avon communications assurera le retrofit du radar de navigation de l’EDIC « Dague » bâtiment rétrocédé par la marine française à la Marine Nationale Djiboutienne (MND).

 

Synoptique du système de report des informations collectées par les sémaphores.

Ce système est transposable dans tous les pays désirant obtenir un système de surveillance maritime centralisé à bas coût.

 

Au résultat, grâce à cette chaîne sémaphorique, conçue par les développeurs et installée par les techniciens d’Avon communications, et le système très souple et réactif de dépannage à distance, les garde-côtes djiboutiens peuvent surveiller en permanence leurs eaux territoriales et leur zone économique exclusive et maîtriser parfaitement le flux des lignes commerciales maritimes internationales et régionales.

Contact

Nos services sont joignables
24h /24 et 7j/7.
Veuillez composer le :
(+33) 4 95 06 93 50


Formulaire de contact

Village d’entreprise de St Henri
Batiment 3 – Lot 14 – BP 147
Rue Anne Gacon
13 322 Marseille Cedex 16 - France

Certification ISO 9001
Norme 2000